mercredi 9 août 2017

Bruno's Week #4: Les soutiens rapides et lourds



En coup de vent, c'est le jour des choix d'attaque rapide et des soutiens... 



Land speeder: 

Celui que tu as pris en photo est le premier, peint y'a un bout de temps maintenant. J'en ai peint 2 de plus depuis et je trouve que ça fait une belle unité. Je les aime bien ces speeders, les fig sont bien dans l'esprit SM et le concept tient la route. Tu noteras sur l'aileron tribord le marquage des unités d'attaques rapides "lourdes" que l'on retrouve sur les volants notamment, et les motos (en noir sur les épaulières et le pare-bous avant).







La note des Kouzes: une vieille fig, avec un traitement impeccable. On apprécie beaucoup le dynamisme de l'ensemble, notamment avec les missiles qui partent et certains choix comme la suppression de l'antenne en T à l'avant. 




Javelin : 

Qu'est ce que les gars de Forge World sont forts en SM pré-hérésie… Cette fig convenait à merveille en count as Darkshroud (enfin, à mon goût). Et comme il en fallait un pour briller en société, j'ai pas hésité longtemps avant de me tourner vers cette version détournée. Il est peint aux couleurs du chapitre des Consecrator qui dans le fluff officiel utilisent des vieux équipements. C'était pour moi l'occasion d'intégrer naturellement des figs 30K aux Dark Tookans. 






La note des couses:  bon, on s'accorde à dire que le count as est original. En revanche, avancer que c'est pour ces mêmes choix que l'on a peint cette figurine, c'est se moquer de ses adversaires... Non parce que le Darkshroud avec les chevaliers à motos, c'est pas une des combinaisons des plus digestes pour les adversaires! Gwo bill! Langue de vipère mise de côté, c'est sur ce bestiaux que l'on découvre l'ampleur du traitement du noir de Bruno. Un symbole de patience. 





Whirlwind Hyperion des Dark Tookans:  

Bof, c'est un Whiwhi quoi… pas grand chose à dire.


La note des Kouzes: On se contentera de préciser un peu le contexte de la création de ce véhicule qui pour l'anecdote illustre assez bien le principe de la course à l'armement dans la région de Marseille. 

Il était une fois un gars qui avait peint en grand secret un Thunderhawk DT et qui le sorti à un apo. Après avoir fait le café et trucidé les lignes du Taxidermiste, ce dernier ce jura un peu tard qu'on ne l'y prendrais plus. Il aligna l'année suivante une demi douzaine de Hell Talon/Blade pour faire la peau du gros volatile. Las, l'année suivante, les renforts DT prirent la forme de 3 hyperios et de Contemptor double lascan... Autant vous dire qu'à chaque fois, il faut être en phase avec son choix de camp, au risque de subir la foudre de l'adversaire et les couinements de son camp. 








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire