samedi 23 septembre 2017

Pandemonium Genesis Foetid-Bloat Drone


"Un bourdonnement sourd se rapprochait de notre unité tandis que nous venions d'investir le hangar C17. Et alors que notre sergent nous fit signe de nous mettre en joue, c'est là qu'un engin flottant apparu à l'angle de l'allée K. Nous fîmes alors feu sans attendre l'ordre tant l'horreur apparu était terrifiante. Elle agitait des petites tentacules devant elle. Je m'enfuis juste après qu'elle eu déversé un flot de mucus verdâtre sur mes compagnons qui se couvrirent quasiment immédiatement de bubons qui éclatèrent jusqu'à ce qu'il ne resta que des amats de chaires informes." Extrait de la cours martiale du 1er classe Anatole Händsky des FDP de Pandema.


Alors que je pensais me restreindre à 1000 points Marines de la peste, baffe, voilà que la boîte Dark Imperium sort avec des figurines superbes. Il n'en fallait pas plus pour que je décide de les ajouter à mes 1000 points. Le premier à passer sur la table est le Foetid Bloat Drone.



La peinture a été très agréable d'un bout à l'autre. A partir d'une sous-couche blanche, je passe d'abord des lavis successifs de rose chair en allant du Elf Flesh au Dark Flesh.  Différent jus de violet, de vert et de rouge servent à enrichir la peau, notamment autour des bubons. J'ai appliqué plus ou moins les mêmes teintes que sur mes porte-pestes.



Le choix de garder une chair très claire était dicté par le besoin d'avoir un contraste fort entre la coque et le corps. Ensuite, j'ai choisit de peindre toutes les parties métalliques en bronze lorsqu'elle étaient en contact avec la chair, et en fer rouillée pour les autres parties. 



Comme toujours on retrouve a la fois des petites touches de vert et d'autres couleurs vives sensées apporter un peu de peps à l'ensemble. J'ai essayé également de jouer sur le contraste chaud/froid entre les chairs molles et les protections dures. Pour la coque, j'ai utilisé les mêmes teintes que pour la peinture de mes Plague Marines.  La seule nouveauté apportée a été l'utilisation du produit Vallejo Environment pour réaliser les coulures ternes et mat. L'idée était de donner un côté délavé à l'appareil, comme s'il passait du temps sous la pluie. Je n'ai eu qu'à appliquer la teinte au pinceau fin avec comme seule difficulté celle de donner une orientation plausible aux coulures.



On retrouve sur cette vue tous les éléments de couleurs de Mes Pandemonium Genesis, du vert délavé, du jaune, des rayures jaunes et noires, du vert acide et un gros symbole noir. Pour que ce dernier ressorte bien, j'ai accentué le contraste autour en allant presque jusqu'au blanc.



Pour la conversion j'ai fait simple, en supprimant le moteur de queue ainsi que la plaque métallique du dessus. Je trouvais que ça allégait la figurine et redonnait la part belle à tout le corps. Ma seconde idée était que la forme en plaque supperposée rappelait les armures MK3 de mes plague Marines.



Les plaques ont simplement été raboté en veillant à garder la courbure initiale. Quelques zones moins bien taillé et la zone servant de support à la turbine arrière ont été bouché au Greenstuff. Là ou les rivets ont été poncés ont été collés des bouts de carte plastique. On voit aussi dans les logements pour les turbines et les canons l'usage de maskol pour protéger la zone de collage de la peinture et ainsi faciliter l'étape ultime d'assemblage, sans avoir à tout gratter.



Sur la vue ci-dessous, j'ai laissé la partie gauche avant l'ajout des coulures en Vallejo Environment. La teinte est relativement transparente et se passe en plusieurs jus successifs en variant sur l'épaisseur du traits.


Pour cette dernière partie d'article, j'ai fait un petit comparatif entre le drone de Morbäck et le mien. Il permet de distinguer à la fois des notions d'équilibre de la figurine et de la gestion des couleurs.


Sur ces deux premiers comparatifs, je trouve que la turbine arrière joue bien son rôle pour équilibrer la figurine, en plus de la référence  Nurgle. Sur ma version la queue fait plus légère et les turbines latérales ressortent plus grosse et attire le regard.



Inversement sur ces deux autres comparatifs, avec des angles très légèrement différents j'ai l'impression que les turbines ont moins d'importance et l'absence de la turbine arrière met plus en valeur la courbures de la carapace.



Une des principales raisons qui m'a fait retiré l'arrière était que je voulais privilégier la courbure de la coque pour rappeler la forme des mouches de la peste, mais aussi pour redonner une place plus importe à la petite tentacule et à l'harmonie (pour du nurgle, est-ce bien approprié?) avec le réservoir et son support courbe.  


J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à peindre cette bestiole, le sculpteur a fait un sacré bon boulot et peut être fier de cette qualité ;). Vivement le prochain.

Voilà, j'espère que ma version vous plaira aussi et je vous donne rendez-vous pour la prochaine unité des Pandemonium Genesis.


samedi 16 septembre 2017

D-Raptors

Les loups de Khemiae...


Bonjour tout le monde!

Voici une nouvelle escouade de Raptors qui rejoint mon Ost de Drone (et par extension mes Plaguebones).
Longtemps surnommée "l'escouade de la honte", cette unité a été convertie l'année dernière et à trôné sur une étagère en me regardant d'un mauvais oeil. Je jurerais avoir parfois entendu de petites voix soufflant "tu es la honte du hobby" ou encore "mort à morbäck" alors que je peignais autre chose.
Mais la malédiction est brisée, j'ai enfin bouclé cette unité, c'était cool de refaire une unité de 7 Plaguebones.



Un peu de background pour commencer:


Depuis que Servus Bone a été infecté par son propre virus et qu'il a perdu la raison, Lord Kortharis a chargé Augustus Khemiae, le Biologiste de la Peste, de reprendre ses travaux d'expériences génétiques virales. Après le massacre de Schindelgeist et la victoire écrasante des Plaguebones, Khemiae pensait que son maître prendrait le temps de recouvrer ses forces et de recruter de nouveaux combattants pour compenser les pertes subies. Mais le retour des Pèlerins Décrépis avait bousculé ses plans.

Kortharis devait se rendre sur la Planète de la Peste pour rencontrer le grand Mortarion, Seigneur de la Mort. A présent, des marines de la légendaire Death Guard marchaient aux côtés des Plaguebones, et Kortharis voulait à tout pris asseoir son autorité et faire comprendre à la 14° Légion qu'ils n'étaient pas une simple bande de renégats sans valeur.

Aussi, Augustus Khemiae fut sommé de développer une évolution du virus-D, une version plus aboutie injectable directement à des Astartes, sans que ceux-ci ne perdent leur conscience, mais gagnent en agressivité et en endurance.
Après de nombreux échecs, certains cobayes transformés en amas de chair grouillante, il parvint à incuber une version stabilisée sur un Raptor, sans effet secondaire notable. Il ordonna alors à ses assistants de sélectionner des "volontaires" et de leur injecter le virus dans le but de constituer une escouade. Quelques semaines plus tard, les D-Raptors étaient opérationnel, suintant littéralement de haine et de soif de carnage.
Avant de les envoyer rejoindre l'avant-garde de Kortharis, Khemiae ne put s'empêcher de remarquer les départs de mutation que certains d'entre eux portaient...
Il était trop tard. Son maître avait besoin de son escorte, peu importe ce qu'il adviendrait des Loups de Khemiae...





Cette escouade est basée sur des Marines en armure Mk3. En dehors de bras et de backpacks de Raptors du Chaos, j'ai simplement utilisé les casques que j'avais sculpté pour mes Toxic Warpclaws pour donner ce style Drone.
J'ai utilisé de la résine verte et un rollmaker pour faire les câbles, mais aussi pour repositionner certaines des jambes et sculpter des plaques d'armure supplémentaires, comme sur le Raptor ci dessous:


Voici d'autres photos de l'escouade terminée:


Niveau schéma c'est du Plaguebone classique, je me suis simplement questionné sur le déploiement des marquages. Les Toxic Warpclaws sont totalement dénués de conscience et sont considérés comme des outils, c'est pour ça qu'il ont des marquages en zébras, très utilitaires.
Je voyais les choses différemment pour ces mecs-là, ceux-ci étant en pleine possession de leurs moyens. J'ai opté pour une simple bande rouge sur le casque, qui donne un petit côté "voiture de sport", approprié pour une unité d'attaque rapide. Des fois, il ne faut pas chercher trop loin!




Le Champion a reçu les plaques segmentés qu'ont les Toxic Warpclaws. J'ai aussi resculpté le renfort autour de son cou pour suggérer un morceau du symbole Plaguebone.

Voilà quelques close-up des autres membres de l'unité:


EDIT- le métal est traité comme suit:

- Base en Gun Metal
- Lavis de Nuln Oil bien généreux
- Jus de peintures Dust&Rust Lifecolor, d'abord marron foncé puis orange (peut-être remplacé par un jus de Mournfang Brown epuis un de Jokaero Orange), appliqués de façon localisée (pas de partout)
- Chainmail à la mousse de blister en guise d'éclaircissement / battle damage.


J'aime la variante de respirateur que j'ai fait sur le porteur de plasma à gauche. Si c'était à refaire, je la caserais sur un autre membre de l'escouade. Peut-être pour une prochaine unité!

Cette unité fera partie de ma force rapide que je compte jouer au French Waaagh Day cet hiver. Mais il me reste d'autres trucs à y ajouter, alors j'y retourne!


samedi 9 septembre 2017

Genestealer Cult Neophyte Hybrids.



Bonjour à tous, cette semaine, je vous présente ma dernière escouade de Néophytes pour mon Culte Genestealer et vous pourrez voir en deuxième partie de cet article l'ensemble de mon armée.



La fin de cette unité attendait depuis quelques mois déjà l'ajout de ses 2 derniers membres, dont un avec un étendard issus de la boite de base. Les plus assidus du blog reconnaîtront 3 figs que j'avais présenté pour ma warband du  calendrier de l'avent 2016. Pour l'instant, je joue mes néophytes en une seule escouade de 20, et il me fallait une bannière avec la V8. Je suis très content du retour des avantages de ces accessoires dans presque toutes les armées. Je suivrais de près l'évolution des règles pour les futurs codex.



Pas grand chose à ajouter sur la peinture. Je vous invite à allez voir les tutos vidéos ou photos sur le sujet avec le libellé Genestealer Cult.





Voilà, cette dernière escouade marque la fin d'une première tranche de cultiste genestealer. Rassurez-vous, j'aime tellement cette armée que j'envisage déjà de la porter à un format beaucoup plus conséquent pour pouvoir la jouer dans des grandes parties. Pour l'instant, je dois tourner autour de 1300-1400 points. Les idées ne manquent pas pour la suite mais je ne sais pas encore ce que j'ajouterais dans la deuxième vague. N'hésitez pas à me faire part de ce que vous aimeriez voir comme nouvelles entrées codex pour cette armée dans les commentaires.



Les hybrides de 1er et 2nde génération sont parmis mes figurines préférées de cette armée. Ils sont à la fois fin d'un point de vue sculpture et suffisamment gros pour inspirer la terreur. Je ne pourrais pas passer à côté de l'ajout de 1 ou 2 escouades supplémentaires.


Les Genestealers (surtout de SH) sont superbes, mais qu'est-ce que cela a été long à peindre. Bon ok, il y en a quand même 20. D'autres seront nécessaires, mais pas dans l'immédiat.



 

Le patriarche domine ses ouailles. Cette fig est vraiment belle et un deuxième à l'allure plus conventionnel est a envisager très sérieusement.

 

Le Magus et le Primus ainsi que les serviteurs et autres familiers sont parmi les figurines les plus charismatiques de l'armée. Une vrai réussite, tout en conservant le charme qu'avait leur version en plomb. 


Le Rockgrinder est aussi une jolie surprise de cette armée. Malheureusement pour moi, il en faudra plus d'un pour avoir un intérêt sur les tables de jeux. Et le kit est tellement bien que ce serait dommage de s'en priver. 


Les aberrants sont chouettes, mais pourquoi diable ne sont-ils pas disponibles en boîtes séparées? J'espère qu'ils auront droit un jour à une sortie multiparts. En attendant, je prends tous les dons de ces gros monsieurs ;P. 




Voilà, j'espère que cette petite vue d'ensemble de mon armée vous aura plus. Encore une fois, n'hésitez pas à me laisser vos impressions mais aussi quelles nouvelles unités du Codex vous aimeriez voir dans les colonnes des Kouzes. La question n'ait pas tant lesquelles je préfère (je les aimes toutes et elles feront toutes un jour partie de mon armée) mais plutôt dans quels ordres vous aimeriez les voir débarquer sur le blog. Alors à vos claviers. 

En attendant, j'entends monter un bourdonnement sourd des tréfonds de la ruche Pandema. Une épidémie de peste serait-elle à nouveau à craindre parmi la population? Affaire à suivre tout au long de la fin de l'année...